Search for
Login | Username Password Forgot? | Email: | Create Account
Travel | Entries: 52 | Views: 1027 | Updated: 3 hours ago | | Add to My Feeds
Report

Votre ami français, que vous avez rencontré lors de vos études là-bas, est venu vous rendre visite la semaine dernière… et ne veut plus repartir. Il est tombé en amour avec votre coin de pays et voudrait y travailler. Bonne nouvelle, il parle déjà français! Moins bonne nouvelle, il n’a aucune idée par où commencer ses démarches… Que doit-il savoir pour être en mesure de réaliser son rêve?

Travailler au Québec quand-on est français

France : travailler au Québec

Premièrement, si ce premier voyage le permet, il serait utile pour lui d’entrer en contact avec les divers organismes français à Montréal qui aident les immigrants et les expatriés (Objectif Québec, Office français de l’immigration et de l’intégration, Clef pour l’intégration au travail des immigrants, etc.). Ils pourront l’aider à mieux se préparer et à voir si son plan est réalisable, mais surtout en combien de temps! Il est important qu’il prenne le temps de se renseigner sur les différences socioculturelles possibles entre le Québec et la France. Son voyage a pu lui en montrer quelques-unes, mais probablement pas toutes. De la même façon, si son voyage était en juin, il serait important de considérer l’hiver et sa durée avant de faire un choix définitif.

N’oublions pas qu’il sera difficile de rester ici sans trouver un emploi. Il serait donc important de se renseigner sur les perspectives offertes dans son domaine ainsi que sur les équivalences de diplôme. Pour un projet d’expatriation au Québec, le consulat français recommande de prévoir 2 ans. C’est donc utiliser un grand mot que de dire qu’un touriste français pourra « rester » travailler, il serait plus juste de dire qu’il pourra « revenir ». Dans certains cas, il peut être plus simple de commencer par tester les eaux en revenant avec un Visa Vacances-Travail. Ce visa est pris en charge par Expérience internationale Canada, qui peut aussi vous présenter d’autres options disponibles dépendamment du pays.

Finalement, mieux vaut ne pas trop se presser et prendre le temps de savoir ce que l’on veut. Une personne voulant déménager dans un autre pays, que ce soit ici ou ailleurs, devrait avant tout se renseigner du mieux qu’elle le peut!


More from Gay Voyageur


^ Back To Top